FRANCOPHONE
La Musique De Gongs Des Hauts Plateaux Dans Le Passé Et Le Présent
Posted on: 3/8/2017 - Viewed: 325
 

Les anciennes photographies de la musique de gongs nous montrent la tradition et l’importance  de cet instrument dans la vie des populations des Hauts Plateaux du centre du Vietnam.

De nombreuses photos prises des années 1930-1960 par des chercheurs français qui ont tous séjourné plusieurs années au sein des populations autochtones: Georges Condominas chez les Mnong Gar, Jacques Dournes chez les Jörai, ou Jean Boulbet chez les Ma.

Aujourd'hui, cet art rituel continue d’être  maintenu au sein de nombreuses populations.L’État et les autorités locales ont mis en œuvre une politique de conservation de l’art de gongs qui risquait d’être oubliée à la face du développement des arts théâtraux modernes . Au moins, il ne faudrait pas que cette magnifique tradition ne devienne qu'un spectacle pour le tourisme.

L’orchestre des gongs

Contrairement à d’autres instruments musicaux peuvent être joués en solo, des gongs forment toujours un orchestre qui suit une séquence fixe; dans lequel, chaque gong à son propre position joue une note de musique.

Les Jarai et les Bahnar possèdent beaucoup d’orchetres de gongs. Un jeu de gong Arap, très important peut inclure jusqu’à 13 unités: 5 gongs à bosse et 8 gongs plats ( chez les Jarai) ou 3 gongs à bosse et 8 gongs plats( chez les Bahnar). Un jeu de gong Mnhum, ce qui se compose de 9 unités: 6 gongs plats et 3 gongs à bosse, est souvent joué à la fête ayant l’alcool de riz dans la jarre. Un jeu de gong Trum a 3 gongs à bosse et 1 ou 2 tambours.

Les Ede ont aussi des orchestres de gongs importants qui sont généralement joués avec un grand tambour dans la maison longue.

 

Les M’nong Gar, Ma, K’ho Sre sont propriétaire d’un jeu de 6 gongs de tailles différentes. Pour le peuple M’nong Gar, le gong le plus grand du jeu nommé Mei-“gong maman”à 40cm de diamètre garde  le rythme et le plus petit à 17cm de diamètre (difficile à jouer)  harmonise la mélodie.

 

Tambour fait bien sûr partie d’un orchestre de gong pour garder le rythme. Le joueur du tambour reste comme un chef d’orchestre: donner le signal de l’introduction ou de la pause ainsi que décider la mesure et le tempo.

Normalement, les hommes jouent des gongs mais, chez les Ma et les Ede Bih, les femmes en jouent aussi.  

 
FRANCOPHONE
Café de civette
EXPÉRIENCE COMME LE CORNAC À LA RÉSERVE NATURELLE DU LAC LAK
Air France et Vietnam Airlines signent une joint-venture
GRANDE DÉCOUVERTE À TAY NGUYEN- VOYAGER AUTREMENT
LAC LAK
RANDONNÉE AU PARC NATIONNAL YOKDON Duration: 01 JOUR
info@chdtravel.com (+84.262) 3 96 68 68 info.chdtravel
EMAIL ADDRESS HOTLINE SKYPE
GO LOCAL - SEE LOCAL - EAT LOCAL
Facebook chat